Sandra Sourire

Carte Postale créée par Sandra participante active du groupe de Parole de Paris pour la 3 eme nuit de la Lecture , Choisie pour être affichée pendant un an à Chatenay Malabry.

Lire la suite

LE COMBAT DE JEAN-FRANÇOIS ROCHE

Chaleureux  merci  à Jean-François Roche , à  Mie Kohiyama ,à  l’association moiaussiamnésie   AFFAIRE PEYRARD: “JE VEUX QUE LA VÉRITÉ SORTE”. LE COMBAT DE JEAN-FRANÇOIS ROCHE, VICTIME DU PRÊTRE — Chères amies et chers amis, A deux jours du début du procès lundi à Lyon pour non dénonciation de crimes dans l’affaire Preynat de l’Archevêque de Lyon, le cardinal Philippe Barbarin, nous publions le témoignage essentiel et emblématique de Jean-François Roche, 61 ans, victime d’un autre prêtre, le père Régis Peyrard qui vient d’être jugé dans la Loire. Jean-François a été violé à l’âge de 13 ans par Peyrard en 1971….

Lire la suite

« La mort de mon père, quel bonheur ça a été »

Quotidien Le Télégramme 15-12-2018 Témoignage de Jessie membre  du  Groupe de Parole de Chateaulin avec Dimitri L’Hours journaliste         Point Info: « revictimisation  « :  «La revictimisation représente deux agressions (ou plus) par deux agresseurs différents à deux moments différents ».  (Turgeon 2004) « Victimisation secondaire » ,Il s’agit de réactions négatives envers la victime d’une agression de la part des personnes à qui elle parle de l’agression, se confie ou demande de l’aide.La victimisation secondaire peut provenir des proches de la victime, mais aussi parfois d’intervenantes du milieu de la santé, de la justice, des services sociaux, etc. (Turgeon 2004)  …

Lire la suite

« J’espérais que quelqu’un arrive »

Delphine *,  membre du groupe de Parole de Châteaulin « Je ne sais pas exactement à quel moment mon beau-père a commencé à abuser de moi. Vers 11 ou 12 ans, je crois, jusqu’à mes 14 ans. Ce sont des choses dont on ne veut pas se rappeler », expose Delphine. Elle qui n’a jamais connu son père biologique (« un homme alcoolique et violent ») redoute sans cesse de se trouver seule dans la même pièce que son beau-père. « Quand ça se passait, j’espérais que quelqu’un arrive. Parce que, parfois, il y avait du monde dans la maison. Toutes les occasions étaient bonnes…

Lire la suite

Si vous passez par ici…parents,conjoints,proches,enfants, amis de victimes d’inceste, de violences sexuelles.

 TEMOIGNAGES DE VICTIMES APRES CE TEXTE  29 décembre 2015  Mon fils a été victime d’inceste paternel  pendant les droits de visite et d’hébergement. Il m’en a parlé l’année de ses 20 ans. Envie de dire quelque chose avant que l’année finisse…  S’il y a ici des parents ,des conjoints, des proches ,des enfants, des amis de victimes d’inceste, ou plus largement de violences sexuelles. Si vous passez par ici… j’ai été effarée et choquée de constater le fréquent abandon des victimes d’inceste par leur famille et les négligences et brutalités de toutes sortes dont ils peuvent faire l’objet, de la part…

Lire la suite

Devenir père

Lorsque j’ai subi l’inceste à 6 ans et demi par mon frère P. je l’ai intégré petit à petit comme un accident. Ce n’était pas normal mais accidentel . Tout tenait en une seule phrase qui dictera ma conduite toute ma vie : Il s’était laissé aller à ses pulsions. Il y avait un secret entre nous. Je ne lui en voulais pas mais je me devais d’éviter de rendre les choses possibles pour moi-même. J’ai appris à vivre avec ce secret je l’ai apprivoisé. A l’adolescence, à 15 ans, j’ai décidé de ne plus obéir à personne, ni père,…

Lire la suite

Sonia

Témoignage : Victime, je fus, Survivante, je suis Aujourd’hui je suis debout et j’avance droit devant, 61 ans, survivante d’inceste subit de 9 ans à 17-18 ans par un «pseudo -père» et de pédo-criminalité de 12 à 16 ans de la part de 2 hommes âgés du village, Toutes les étapes de ma vie ont été marquées par ce traumatisme. Point de déni mais se taire fut moins douloureux, Au début, le silence était imposé car ce serait «un fait normal entre un papa et sa fille», Ensuite , bien qu’ayant compris ce qu’il se passait, parler ne m’aurait pas…

Lire la suite

Avis sur le groupe de Paris

J’ai beaucoup aimé votre façon d’organiser la parole de chacun afin de nous laisser la liberté de nous exprimer sans avoir peur d’être jugé ou contesté par les autres. Le fait que chacun s’exprime comme il le sent a rendu chaque parole authentique et sensible. J’ai trouvé qu’un groupe de parole est utile pour les personnes ayant subi plus ou moins les mêmes actes car on se rend compte que les conséquences sont assez similaires. Les bienfaits de ce groupe de parole est que l’on se sent identifié, moins seul, même soutenu. On ressort de ce groupe avec une bonne…

Lire la suite

les secrets

J’ai été violé à 3 ans par un cousin d’une quinzaine d’années, puis victime de pédophilie, par un prêtre et par un responsable d’école, entre 10 et  13 ans. Je n’en ai parlé qu’à 48 ans. Mon silence si long, mon épouse l’a vécu comme une trahison. Elle m’a reproché d’avoir gardé le silence si longtemps, disant que je ne lui avais pas fait confiance. Elle m’a reproché aussi d’avoir foutu la m… en parlant. Elle m’a également reproché d’être « faible »… Bref, elle a divorcé après 18 ans de vie commune. J’ai été tellement blessé par ce divorce…

Lire la suite

Alexandra

C’est une histoire triste mais dont la fin n’est pas encore écrite. Vous me direz que mon histoire a déjà été racontée. Non, car chacun est unique et chacun vit différemment ces drames que sont l’inceste et la pédophilie. Chacun a le droit de témoigner et de faire éclater le silence, de sortir de l’ombre qui l’étouffe. Comment peut-on guérir et s’épanouir dans l’ombre ? Alexandra est mon prénom, un prénom prédestiné puisqu’en grec il signifie celle qui combat et protège les hommes. Le premier homme de ma vie fut mon géniteur que je n’ai jamais appelé papa bien qu’il ait fait partie de mon existence jusqu’à…

Lire la suite