Comme les autres

Un pied de nez au tabou, au secret de famille, à la « cellule » familiale, à l’abus d’autorité parentale, de pouvoir, à la violence en général, et à celle faite aux femmes en particulier.

Mon premier groupe de parole

Le 16 février dernier, j’ai participé pour la 1ère fois de ma vie, à un groupe de parole. J’ai été accueillie par Sonia qui les organise à Paris (avec Ingrid).Je ne vous cache pas que pour la 1ère fois… heureusement que j’étais avec mon fils, ça m’a donné plus de forces pour pouvoir participer car j’avais une certaine appréhension de qui j’allais rencontrer et comment allait se passer ce groupe de parole. J’ai été accueillie par Sonia (que j’avais eu au téléphone quelque temps avant, afin de nous connaître un peu) comme si elle était une Amie et ça réchauffe…

Mon “Festen”, par M

Je viens donc, vous faire et me faire la démonstration que ces peurs de parler des choses qui fâchent, ne sont pas vraiment réelles (regardez bien le plafond, il ne s’effondre pas), elles sont juste imposées

Pour la 3e Nuit de la Lecture

“Pas de jugement , ni de mauvais sentiments. Simple apaisement sécurisant pour ce Nouvel An !” “Simple apaisement …”

Le combat de Jean-François Roche

ça a été la révélation : un flash, des flashes, des faits qui me reviennent … Moi aussi j’ai été agressé sexuellement par Peyrard.