Mon premier groupe de parole

Le 16 février dernier, j’ai participé pour la 1ère fois de ma vie, à un groupe de parole. J’ai été accueillie par Sonia qui les organise à Paris (avec Ingrid).Je ne vous cache pas que pour la 1ère fois… heureusement que j’étais avec mon fils, ça m’a donné plus de forces pour pouvoir participer car j’avais une certaine appréhension de qui j’allais rencontrer et comment allait se passer ce groupe de parole. J’ai été accueillie par Sonia (que j’avais eu au téléphone quelque temps avant, afin de nous connaître un peu) comme si elle était une Amie et ça réchauffe…

Témoignage de Rob

Nous nous sommes rencontrés à l’école, à la maternelle pour tout dire. Nous avons grandi ensemble jusqu’à la fin de la primaire. Ma grand-mère qui était aussi ma nounou, nous a gardé ensemble quelques temps.Cette femme qui a aujourd’hui 39 ans, je l’ai retrouvée il y a un an et demi, nous nous sommes retrouvés et sommes tombés amoureux, une belle rencontre après un bon paquet d’années sans se voir.Cette femme, j’en suis tombé follement amoureux. Nous sommes restésensemble un an et demi. Dès notre rencontre elle m’a raconté son enfance traumatique.Elle a été abusée sexuellement par plusieurs personnes, pendant…

Une mère. Si vous passez par ici…

Mon fils a été victime d’inceste paternel pendant les droits de visite et d’hébergement. Il m’en a parlé l’année de ses 20 ans. Envie de dire quelque chose avant que l’année finisse…

Joëlle, à l’école ou en famille d’accueil

J’ai dû signaler le cas de 2 petites filles de la même famille au procureur de la République (à l’époque il n’y avait pas de cellule pour les signalements d’informations préoccupantes au CG)

L’affaire sera surement classée !

Mes deux filles ont été agressées pour la première fois au printemps 2009 par leur grand-père paternel alors qu’elles étaient âgées de 2 ans et demi et 4 ans. Elles étaient exceptionnellement pour 3 jours chez les grands parents.

Dénonciation calmonieuse

Sa plainte fait suite à un courrier que j’ai adressé à ses frères et sœurs suite au décès par pendaison de mon frère, qui avait révélé avant sa mort avoir été abusé sexuellement par cet oncle. La disparition de mon frère est à l’origine de ma décision de sortir du silence