GARDNER (vidéo): invisibiliser l’inceste paternel par le syndrome d’aliénation parentale

La Ciivise, a rendu le 27 octobre 2021 son premier avis et ses premières recommandations :

« INCESTE PROTEGER L’ENFANT  . A propos des mères en lutte »

Édouard Durand, Juge des enfants au tribunal de Bobigny et co-président de la ciivise en parle sur le plateau de Quotidien.

Il y a 20 ans, le docteur Gardner a théorisé le « syndrome d’aliénation parentale ». Selon lui les enfants mentent et les mères doivent menacer d’être frappés, les enfants qui révèlent les violences sexuelles infligées par leur père.

Extrait

TEXTES INTERNATIONAUX

CIDE RATIFIEE PAR LA FRANCE le 7/08/1990.

La Convention Internationale des Droits de l’Enfant est approuvée à l’unanimité le 20 novembre 1989 à New York, par l’Assemblée générale des Nations Unies après des années de débats et de travaux.

La CIDE repose sur quatre principes
Non-discrimination
Intérêt supérieur de l’enfant
Droit à la vie, à la survie et au développement
Respect des opinions de l’enfant sur toute question qui le concerne

Loi du 21 avril 2021, un grand pas en avant

SAVEZ VOUS QU’EN FRANCE jusqu’au 21 avril 2021 UN ENFANT VICTIME D’INCESTE OU DE FAITS PEDOCRIMINELS ETAIT INTERROGE SUR SON CONSENTEMENT AUX ACTES SEXUELS COMMIS SUR LUI PAR UN ADULTE ? Un enfant ne peut pas être consentant ! 37 associations se sont unies POUR FAIRE CHANGER LA LOI Un progrès historique et une étape importante qui permettra à l’avenir d’autres avancées indispensables pour se doter d’une législation protectrice pour tous les enfants. Loi du 21 avril 2021, un pas en avant Des seuils de non consentement enfin adoptés ! Loi visant à protéger les mineurs des crimes et délits…

Contre le Syndrome d’aliénation parentale (SAP)

1/ de quoi s’agit – il? 2/ dernières nouvelles 1/De quoi s’agit-il ? Par Dre Catherine Bonnet 19 mars 2019 A quand la fin des stratégies du dénigrement du dévoilement de violences sexuelles par un enfant. Cela fait 20 ans que cela dure. 1) En 1999, il a été importé des Etats-Unis des statistiques fausses d’un professeur américain de psychologie Pr Underwager : 30 à 70% de fausses allégations de violences sexuelles, stratégie pour se méfier des enfants dévoilant l’inceste et accuser des mères d’utiliser l’inceste pour obtenir la garde de l’enfant lors d’un divorce, des médecins ont été considérés comme complices et…

Comment l’avocat peut-il soutenir la plainte de la victime ?

Nombre de victimes de violences sexuelles ne déposent pas plainte (seulement 8% le font et 1% des agresseurs sont condamnés).
La décision appartient entièrement à la victime et il est vrai que les procédures sont éprouvantes. Il faut aussi le temps de se reconstruire avant d’engager des poursuites et il est important de respecter ce temps de la victime.
Les raisons alléguées par les victimes qui craignent de déposer plainte sont récurrentes : la culpabilité, la volonté de préserver les proches ou la crainte de représailles