Victimes d’agressions sexuelles et de pédocriminalité, nous attendons de la part des professionnels DU RESPECT

Victor, sur l’interview publique par France 5 Télévision du Dr.Rufo en date du 03.12.2012 La plupart du temps, les réactions de l’entourage envers nous sont soit la fuite comme devant des lépreux, soit le commandement d’effacer notre passé dérangeant (comme si c’était possible), soit encore le pur déni ou pis : des accusations de mensonge ou d’avoir été sexuellement vicieux. Qu’un médecin vienne maintenant s’afficher sur les écrans d’une chaîne de télévision de grande audience en tenant des propos alentour de nos prétendus délires et je cite « reconstruction délirante de l’agresseur qui existe fondu comme ça dans son histoire »2 à propos d’un…

Lire la suite

La justice reste sourde

Grand- mère d’une petite fille subissant des attouchements de la part de son père. ( Avec signe physiologique et parole de l’enfant à l’appui) Malheureusement la justice reste sourde car la maman est séparé du père . Pourtant Jamais de vie commune avec le père! Une relation très courte elle tombe enceinte. Elle passe une grossesse seule. Lui a été reconnu et jugé coupable de violence aggravé à son encontre car il l’a frappé lorsqu’elle lui annonce sa grossesse. Malgré des droits négligé par le père durant deux années ou exercer de manière chaotique ce père qui ne paye pas…

Lire la suite

Vivre en couple après l’inceste et la pédocriminalité

Tous les prénoms ont été changés afin de respecter l’anonymat de chacun(e)  Emilie : Moi, c’est Emilie, survivante de l’inceste, j’ai été agressée de 5 à 12 ans par mon oncle maternel. J’ai bientôt 36 ans et maman de 2 garçons qui ont 10 et 15 ans. Marie : Marie, survivante de l’inceste, ça a commencé j’étais toute petite, c’était un membre de la famille que j’ai découvert il n’y a pas longtemps et après, par un frère qui a abusé de moi, j’avais 8 ans jusqu’à ce que je parte de chez mes parents, j’avais 19 ans, il était papa…

Lire la suite

Petite fille

Une petite fille grandit Avec son cœur rempli de haine et de peur Elle grandit toute seule Avec son âme fendue Un grand malheur l’a frappée Souillés son âme et son corps Grandir pour elle ne veut plus rien dire Jamais, plus jamais elle ne sera… Une petite fille La petite fille est devenue grande Mais elle n’oublie pas Elle vit avec cette haine, se barricade Elle expurge par l’écriture Cette petite fille c’est moi Qui lutte tous les jours Contre la haine au fond de son cœur En s’inventant sa vie. En vivant ses inventions…   Anna.

Lire la suite

Cette nuit là…

2013 Je m’appelle N., j’ai 33 ans, et je vais essayer de vous raconter de quelle manière ma vie a un jour basculé au contact de fanatiques satanistes. Il me faut tout d’abord  vous donner quelques informations sur le déroulement de mon enfance dans le nord de la France, entouré de mon frère et de ma sœur ainés. Notre vie familiale était assez rude, entre un père alcoolique et une mère soumise, mais rien de réellement dramatique. Des choses positives, telles que la possibilité d’étudier ou d’avoir accès à l’art, apportaient un juste contrepoids à une impossibilité récurrente de communiquer…

Lire la suite

Précarité d’une maman d’enfant victime

il est compliqué de parler de mon enfant victime. Il n’a que 7 ans et demi. Cependant, mon témoignage me paraît bien nécessaire. Parce que les troubles, les conséquences s’étendent.   Je suis éducatrice. Devant les comportements dissociaux de mon enfant, avant même qu’il ne parle, j’avais pris contact avec le CMPEA, savoir ce qui le meurtrissait, comprendre pourquoi il était si violent.   A l’époque, j’avais un bon emploi. Je travaillais en CER (Centre éducatif renforcé, prise en charge de jeunes délinquants multi-récidivistes). Je gagnais environ 1800 euros net par mois. Lorsqu’il a parlé, je suis, peu après passée…

Lire la suite

Au moment de l’affaire Dutroux

À quel moment je suis sortie du déni ? A 38 ans, c’était au moment de l’affaire Dutroux, il y a eu pas mal d’articles qui ont décrit le prédateur sexuel et dans un article, dans la description de ce prédateur j’ai vu mon oncle et là, je me suis dit « oui, oui, c’est bien à moi que c’est arrivé, oui, c’est bien ça ! » et j’ai recollé les deux parties qui existaient en moi et que je ne voyais pas en fait. Les conséquences positives immédiates il n’y en a pas eu et à ce jour, j’ai 51 ans, je dirais…

Lire la suite

La pornographie dans mon enfance

Je viens à vous pour vous apporter mon témoignage en tant qu’ancienne victime d’inceste et d’actes pédophiles, et proche de victimes (2 cousines). J’ai été outrée en lisant l’article qui paraissait dans le « France Soir » intitulé « Du porno pour diminuer le nombre de viol » Comment peut-on dire, voir être affirmatif que la pornographie peut diminuer, voir empêcher un viol ? C’est aberrant de lire de telles absurdités, de telles ignominies, c’est immonde. J’ai grandi dans un milieu où les mœurs étaient légères, des échanges lors des soirées, projections de films pornographiques avec des amis finissant en partouzes. J’ai le souvenir lorsque…

Lire la suite

La psychanalyse à l’épreuve de la réalité de l’inceste

Prévenir les victimes d’inceste de certains aveuglements thérapeutiques par Vincent Caux Résumé : Le complexe d’Œdipe formulé par Freud évacue presque totalement la responsabilité des adultes dans la genèse des troubles psychiques. Un refoulement qui est toujours d’actualité dans les pratiques et les théories psychanalytiques fidèles à la théorie des pulsions. Cette façon de considérer les choses a amené beaucoup de psychanalystes à ignorer, voire masquer les abus réels subis par les enfants. La psychanalyse et les avancées thérapeutiques qu’elle a suscité durant le siècle dernier ont joué un rôle majeur dans la mise en lumière des traumatismes infantiles fondamentaux…

Lire la suite

Affaire classée !

Mes deux filles ont été agressées pour la première fois au printemps 2009 par leur grand-père paternel alors qu’elles étaient âgées de 2 ans et demi et 4 ans. Elles étaient exceptionnellement pour 3 jours chez les grands parents. Leur grand-mère les a laissées seules dans le bain sous la garde du grand-père car elle voulait aller cuisiner. D’après la plus grande, voilà comment ça s’est passé :  » Papi voulait nous faire rire il nous disait, ma petite pomme, ma chéri, il jouait et il a sorti son zizi. Il n’arrêtait pas de toucher son zizi et d’un coup…

Lire la suite