Grooming – Sexting/Sexto GUIDE DE TERMINOLOGIE

En préalable : notre association considère que le terme “abus sexuel” est un abus de langage. Pourquoi ?


“Au cours de la dernière décennie, ceux qui travaillent pour la prévention et l’élimination de l’exploitation et l’abus sexuels des enfants ont été confrontés à de nouveaux termes comme grooming, sexting, et streaming en direct d’abus sexuels sur enfants.

En même temps, des termes comme prostitution enfantine et pornographie enfantine sont devenus de plus en plus critiqués (y compris, parfois, par
les victimes de ces infractions)  et sont de plus en plus souvent remplacés par des termes alternatifs, considérés comme moins préjudiciables ou stigmatisants pour l’enfant. Il était alors, et il reste aujourd’hui, difficile de savoir si ces changements de terminologie conduiraient à des approches
ou actions différentes et, dans l’affirmative, comment ces changements seraient effectués.

Depuis lors, il existe une préoccupation grandissante quant à la potentielle confusion ou incompréhension (voire entraves à la prévention et l’élimination effective de l’exploitation sexuelle des enfants) que ces
changements de terminologie (en particulier les termes juridiques) pourraient créer, à moins qu’ils ne soient acceptés de manière conjointe et concertée par un large panel d’acteurs impliqués dans la protection de l’enfant.
À l’initiative d’ECPAT, un groupe de travail interinstitutionnel a été créé pour l’élaboration d’un Guide de terminologie pour la protection des enfants contre l’exploitation et l’abus sexuels. L’engagement et les apports des membres du groupe de travail ont été très précieux et ont conduit aux lignes directrices présentées dans ce Guide.
Le but de ce Guide est de fournir à tous les organismes et personnes travaillant pour la prévention et l’élimination de toutes les formes d’exploitation et d’abus sexuels des enfants, des conseils d’utilisation
quant aux différents termes et concepts que l’on peut rencontrer en travaillant sur ces problématiques.

EXTRAITS

H.4.i Grooming (en ligne/hors ligne) à des fins sexuelles
⊕ Ce terme a une signification généralement admise et/ou peut être employé sans être préjudiciable pour l’enfant.
Dans le contexte de l’exploitation et l’abus sexuels d’enfants, le terme grooming est très fréquemment utilisé pour désigner la «sollicitation d’enfants à des fins sexuelles». Ce terme, venant de l’anglais, est désormais communément utilisé en français également, en particulier dans le milieu professionnel de la protection de l’enfance.
De même que pour la sollicitation d’enfants à des fins sexuelles, il n’y a aucune raison d’ordre linguistique ou logique justifiant que la définition de grooming se limite aux actes où une rencontre a été tentée et/ou s’est effectivement réalisée. Des recherches ont illustré que le grooming, qui suggère une ligne de conduite évoluant sur une période de temps durant laquelle l’agresseur gagne subtilement la confiance de sa victime, n’est pas la forme la plus fréquente d’exploitation sexuelle en ligne des enfants à l’heure actuelle. Bien que le grooming s’inscrivant dans la durée continue de se produire, il existe des preuves démontrant que les dynamiques de cette menace ont considérablement changé ces dernières années.

Aujourd’hui, la période de temps entre le contact initial avec un enfant et la matérialisation de l’infraction est souvent extrêmement courte, les agresseurs se concentrant généralement sur l’obtention rapide d’un moyen de pression sur une victime plutôt que sur l’établissement préalable d’une relation de confiance

233. Pour cette raison, le terme «exploitation sexuelle d’enfants en ligne» est plus adéquat, car en plus des pratiques spécifiques telles que le grooming, il couvre des formesplus directes et coercitives de sollicitation d’enfants à des fins sexuelles

234.
H.4.ii Pédopiégeage (en ligne)
∅ Une attention particulière doit être prêtée à la façon dont ce terme est utilisé.
La notion de «pédopiégeage» fait référence, dans ce contexte, au procédé d’établissement et/ou de construction d’une relation avec un enfant, que ce soit en personne ou à travers l’utilisation d’Internet ou d’autres technologies informatiques dans le but de faciliter un contact sexuel, en ligne ou hors ligne, avec lui.

Le Journal Officiel de la République Française du 5 décembre 2013236 définit le pédopiégeage comme les «agissements d’un individu qui circonvient un enfant à des fins sexuelles, notamment par voie électronique».

Conclusion: «Pédopiégeage» est utilisé en France comme synonyme de «sollicitation d’enfants à des fins sexuelles» ou de grooming. Cependant, le terme reste peu utilisé par les professionnels dans le domaine

Extrait du   Guide de Terminologie pour la Protection des Enfants contre l’Exploitation et l’Abus Sexuels 

Pour trouver un terme dans ce document : ” ctrl et F”

Les commentaires sont clos.