Châteaulin (29 )

Le groupe de paroles de Châteaulin dans le Finistère a lieu le samedi une fois par mois de 14h00 à 16h00, l’accueil des participants démarre dès 13h45 . Pause café   ensuite  selon les disponibilités de chacun. 

Pour s’inscrire  asso.lemondeatraversunregard29@gmail.com

Notre page  facebook

Représentant-e-s MTR de l’équipe de Châteaulin :

  • Michèle Rannou

Lors de votre inscription, merci de bien vouloir préciser :

  • votre nom
  • votre prénom
  • un numéro de téléphone ou vous joindre/ votre ville.
  • votre adresse mail
  • votre motivation pour participer au groupe (victime, proche de victime…)
  • A quel thème vous souhaitez vous inscrire.

UN ENFANT N’EST JAMAIS CONSENTANT JAMAIS  
 

« 7 arguments pour que la minorité de 15 ans, ou de 18 ans en cas d’inceste, d’acte commis par un adulte ayant autorité, et de handicap mental ou neurodéveloppemental
tel que l’autisme chez la victime, soit constitutive d’un viol ou d’une agression sexuelle avec une présomption irréfragable d’absence de consentement. »

Dre Muriel Salmona, psychiatre,
Paris, le 20 janvier 2018

A lire ICI


Découvrez notre livret de prévention distribué gratuitement.

signaux-dalerte

Auteur : Sandrine Apers
Préface : Muriel Salmona
Illustrations : Caroline Dewaele


 « … votre livre sera utile à tous ceux qui ont vécu un inceste mais aussi à tous ceux qui s’intéressent à la psychogénéalogie … », Serge Tisseron.

Préface Dre Muriel Salmona


Matricule 1922RT78 : mon combat contre la prescription.

Préface Brigitte Lemaine

Les mots d’Isolde La Gronde

« Certains bien-pensants estiment que les victimes de pédocriminels sont affaiblies, voire faibles. Parmi ceux-là, combien auraient survécu à tant de monstruosité ? Pour ensuite, puiser la force en soi d’exhumer son passé, de l’ériger en un combat pour le mener à terme ? Que ces bien-pensants lisent l’histoire d’Isolde. Ils en ressortiront lessivés. «    http://www.lotis-romans.com/2018/02/les-mots-d-isolde-la-gronde.html


Guide à l’intention des hommes



Audition  à  l’Assemblée Nationale

sur la prise en charge médicale des victimes de viols.

Dr Gérard Lopez Dre Muriel Samona, Dr Gilles Lazimi

http://videos.assemblee-nationale.fr/video.5394410_5a5e2081f1d81.delegation-aux-droits-des-femmes–audition-sur-la-prise-en-charge-medicale-des-victimes-de-viols-16-janvier-2018?timecode=936049 




Le rapport du CNRS sur les violences sexuelles à caractère incestueux

a été remis le 27 avril 2017 à Laurence Rossignol.
La ministre des Familles, de l’Enfance et des Droits des femmes avait saisi le CNRS à cet effet dans le cadre du premier plan de lutte et de mobilisation contre les violences faites aux enfants (2017-2019). » 

http://fr.calameo.com/read/004975538cff5ee7eb47a



VICTIMES D’UN MÊME AGRESSEUR ?

Vous avez été abusé sexuellement, enfant ou adulte,
Vous voulez savoir si d’autres ont souffert du même agresseur

Un outil unique et inédit.

Si ça « MATCH »… Vous n’êtes plus seul.



Délai de prescription pour les crimes sexuels commis sur les mineur(e)s: 

MISSION DE CONSENSUS SUR LE DÉLAI DE PRESCRIPTION APPLICABLE AUX CRIMES SEXUELS COMMIS SUR LES MINEUR-E-S PRÉSIDÉE PAR FLAVIE FLAMENT ET JACQUES CALMETTES


——————————————————————————————————————–

La protection de l’enfance est enfin un sujet reconnu comme préoccupant et nécessitant la mise en place de mesures adaptées.

L’université Paris Descartes collabore avec un collectif d’associations, proches des enfants et des adultes anciennement victimes dans leur enfance.

Pour plus d’informations  sur leur travail, vous pouvez consulter la Revue Francophone de Victimologie à l’adresse suivante :

http://www.thyma.fr/reflexions-du-groupe-de-travail-universite-collectif-dassociations-de-protection-de-lenfant/

Leur MOOC ( séquence de cours par vidéo en ligne ) est consultable en cliquant sur le lien suivant :

http://www.upns.fr/mooc-agir-contre-les-maltraitances-vis-a-vis-des-enfants/mooc-agir-contre-les-maltraitances-vis-a-vis-des-enfants.php



Laurence Rossignol, Ministre des Familles, de l’Enfance et des Droits des femmes est à l’origine du plan de mobilisation et de lutte contre les violences faites aux enfants.

A lire en cliquant ici



Une chanson toujours d’actualité: Droits et Devoirs, véritable signature de l’association Glenn Hoel,  l’un de nos partenaires. 

Il y a quelques mois, le site internet de cette association avait été hacké, c’est-à-dire saccagé par des pirates du web, autrement dit des personnes mal intentionnées.

Lentement mais sûrement, ils refont surface et ne lâchent pas leur combat, plus motivés que jamais.

Visitez leur site  et leur page Facebook !



La Dre Muriel Salmona,

Présidente de l’Association Mémoire Traumatique et victimologie  

dont nous sommes  partenaires, a initié un manifeste contre les violences faites aux enfants. Une pétition y est associée;

Le Monde à Travers un Regard soutient cette action et est signataire de la pétition.

Manifeste ici :  http://manifestestopvfe.blogspot.fr/

 

« Dans nos représentations sociales, il est impensable qu’une femme, et a fortiori une mère, abuse d’un enfant. La violence sexuelle ne peut être que du côté des hommes »  

 

 

 

Toulouse (31) – France

Le groupe de  parole de Toulouse (31) a lieu le samedi une fois par mois de 14h30 à 16h30, l’accueil des participants démarre dès 14h et un temps d’échange est prévu ensuite pour mieux se connaitre.

Merci de vous inscrire ici   groupedeparole.toulouse@gmail.com

Notre page Facebook

Représentant-e-s MTR de l’équipe de Toulouse :

  • Marie-Laure Duteil

Lors de votre inscription, merci de bien vouloir préciser :

  • votre nom
  • votre prénom
  • un numéro de téléphone ou vous joindre/ votre ville.
  • votre adresse mail
  • votre motivation pour participer au groupe (victime, proche de victime…)
  • A quel thème vous souhaitez vous inscrire.

Les prochaines dates et thèmes

 

 

La Flèche (72) – France

Le groupe de  parole de La Flèche (72) a lieu le samedi une fois par mois de 14h30 à 16h30, l’accueil des participants démarre dès 14h et un temps d’échange est prévu ensuite pour mieux se connaitre. Merci de vous inscrire auprès de Corinne Landais :

Contact  : groupe.sarthe@gmail.com

Représentant-e-s MTR de l’équipe de La Flèche :

  • Corinne Landais

Lors de votre inscription, merci de bien vouloir préciser :

  • votre nom
  • votre prénom
  • un numéro de téléphone ou vous joindre/ votre ville.
  • votre adresse mail
  • votre motivation pour participer au groupe (victime, proche de victime…)
  • A quel thème vous souhaitez vous inscrire.

Partenaires :

Fibromyalgie Grand Anjou

Page facebook 

Asso MTR 72 Groupe de Parole

 

Paris – France

Le groupe de  parole de Paris  a lieu le samedi une fois par mois de 14h30 à 16h30, l’accueil des participants démarre dès 14h .Un temps d’échange est prévu ensuite pour mieux se connaitre.

Merci de vous inscrire auprès de Sonia Laffargue: slaffargue.mtr@gmail.com

Représentant-e-s MTR de l’équipe de Paris :

  • Sonia Laffargue

Lors de votre inscription, merci de bien vouloir préciser :

  • votre nom
  • votre prénom
  • un numéro de téléphone ou vous joindre/ votre ville.
  • votre adresse mail
  • votre motivation pour participer au groupe (victime, proche de victime…)
  • A quel thème vous souhaitez vous inscrire.

Groupes de parole

Qu’est-ce qu’un groupe de paroles?

  • Le groupe de paroles est une possibilité de s’exprimer avec d’autres personnes sur un thème donné en toute confidentialité.
  • C’est un lieu où l’on est compris, accepté, reconnu et respecté.
  • C’est l’occasion de rencontrer d’autres personnes qui vivent le même problème.
  • C’est un espace de communication où l’on choisit d’écouter et de partager.

Dans quel but est constitué le groupe de paroles?

  • Réduire l’isolement et permettre à l’individu de devenir acteur de la cause s’il le désire.
  • Libérer la parole.
  • Témoigner des conséquences des agressions sexuelles (inceste ou pédocriminalité) sur la vie à court, moyen et long terme.

Comment cela se passe-t-il?

Le Monde à Travers un Regard a pour vocation de créer et d’animer des groupes de parole autogérés et non thérapeutiques pour les survivants de l’inceste et de pédocriminalité et leurs proches.

Un groupe de paroles accueille maximum 15 personnes.

Après un temps d’accueil, le groupe de parole est centré sur un thème lié à l’inceste et à la pédocriminalité et préalablement choisi par les membres.

A tour de rôle, chacun parle, dit ce qu’il ressent, témoigne de son vécu mais est aussi libre de ne pas s’exprimer. Chacun écoute et peut ensuite réagir à ce qui a été dit, mais sans émettre de jugement moral ni se muer en donneur de conseils car il est d’usage de respecter les règles de base d’une bonne communication :

  • Parler de soi en se servant du « je »;
  • Éviter d’interrompre la personne qui parle;
  • Éviter de juger et de donner des conseils;
  • Respecter la confidentialité de ce qui se dit (ça reste à l’intérieur du groupe);
  • Parler de nos sentiments, ne pas raconter juste des faits;
  • Respecter le rythme de chacun.

Au cours du groupe, animé par un modérateur assisté d’un second bénévole formés par l’association, toutes les personnes présentes peuvent s’exprimer sur le thème, apporter leur témoignage, leurs réflexions ou simplement écouter pour mieux comprendre. Il n’y a pas de leader, de gourou ou de thérapeute. Les groupes sont autogérés, Un groupe de parole n’est donc pas un groupe de thérapie et il ne s’agit pas, pour l’animateur de  » jouer au thérapeute « .

Ainsi, en partageant ses angoisses et ses doutes avec des personnes qui vivent les mêmes problème, chacun peut repartir plus « léger », et moins seul.

La réunion a lieu généralement le samedi après-midi. Elle dure deux heures avec une pause. Ceux qui le souhaitent peuvent rester après pour faire connaissance autour d’un pot offert par l’association.

Chaque personne s’exprime pendant un temps limité, de 3 à 5 minutes. Cet exercice est particulièrement difficile, car il faut, en un laps de temps très court, réunir et exprimer le plus d’informations possible pour répondre aux questions.

Nos groupes fonctionnent également sur le même principe que les Alcooliques Anonymes. Ces groupes ont une efficacité reconnue dans le soutien et l’aide qu’ils peuvent apporter aux personnes isolées et souffrant d’une problématique commune, ils sont complémentaires à une thérapie.

Les témoignages de nos groupes peuvent être enregistrés à l’aide d’un dictaphone de manière anonyme et serviront à la rédaction de livrets thématiques. Les participant-es ne souhaitant pas contribuer à cette action ont juste à le signifier.

Bien entendu, tous ces témoignages sont anonymes, les prénoms étant changés s’il y a lieu. Les rédacteurs participent au groupe de parole et témoignent eux-mêmes. Ils sont ainsi au cœur du sujet.
Leur travail consiste à lire et analyser les témoignages afin de structurer l’information en fonction du thème traité. Toutefois, la trame et la rédaction du livre doivent toujours répondre à trois objectifs : être concret, illustrer les constatations par des exemples vécus, rédiger dans un style simple. Le livre est conçu comme un outil qui doit être utile et gratuit. L’esprit est de constater le vécu des victimes et de leurs proches en s’abstenant de théoriser. Une fois rédigé, le livre est soumis à un comité de lecture composé de survivants, de proches de survivants, de professionnels et de personnes du grand public.

Les conditions d’admission

  • Être victime, proche de victime ou professionnel concerné.
  • Être âgé de 18 ans minimum.
  • La première participation est gratuite, nous demandons d’adhérer à l’association si vous désirez venir aux groupes suivants.

Le groupe de paroles est un outil de compréhension, de prise de recul par rapport au traumatisme.

Le groupe de paroles est l’endroit où nous partageons nos expériences, notre force et nos espoirs.

Lors de votre inscription, merci de bien vouloir préciser :

  • votre nom
  • votre prénom
  • un numéro de téléphone ou vous joindre/ votre ville.
  • votre adresse mail
  • votre motivation pour participer au groupe (victime, proche de victime…)
  • A quel thème vous souhaitez vous inscrire.

Pourquoi des groupes de parole autogérés ?

L’inceste et la pédocriminalité génèrent un grand nombre d’idées reçues dans la population, y compris chez les victimes qui peuvent mettre des années parfois avant de réaliser les choses. Pour le grand public, l’inceste est entouré de mythes, car il est méconnu et peu étudié. C’est un tabou, et par définition, on n’en parle pas. Ce silence et cette ignorance profitent aux agresseurs qui agressent sexuellement des enfants, la plupart du temps en toute impunité. Les victimes elles-mêmes, peu informées, sont désemparées et extrêmement isolées face à ce fléau de santé publique. Elles ne comprennent pas ce qui leur arrive, se sentent coupables, honteuses et en souffrent des années durant dans la plus grande solitude.