Joëlle, à l’école ou en famille d’accueil

J’ai dû signaler le cas de 2 petites filles de la même famille au procureur de la République (à l’époque il n’y avait pas de cellule pour les signalements d’informations préoccupantes au CG)