PRÉVENTION DES VIOLENCES SEXUELLES ENVERS LES ENFANTS

 

PARTIE 1
POURQUOI EN PARLER AUX ENFANTS ?
COMMENT LEUR EN PARLER ?
COMMENT MIEUX LES PROTÉGER ?

Dre Muriel Salmona
Présidente de l’Association Mémoire Traumatique et Victimologie
Avril 2015
Dès leur plus jeune âge, les enfants doivent êtes prévenus des dangers qu’ils
courent et informés sur comment, et par qui, en être protégés. Mais il est essentiel
de ne pas oublier que les enfants n’ont pas à être responsables de leur propre
protection, c’est aux adultes de l’être.
Protéger les enfants contre toute forme de violence est un impératif catégorique qui
s’impose à tous, et cette protection est un droit garanti par l’article 19 de la
Convention Internationale des Droits de l’Enfant (CIDE). Les adultes doivent être
particulièrement vigilants et………..   suite

PARTIE 2
COMPRENDRE, SOUTENIR
ET ACCOMPAGNER L’ENFANT VICTIME

 

Dre Muriel Salmona
Présidente de l’Association Mémoire Traumatique et Victimologie
Avril 2015
1/COMMENT SOUTENIR ET ACCOMPAGNER L’ENFANT VICTIME ?
Pour toute victime, bénéficier du soutien, de la reconnaissance, de la solidarité, de la
compréhension et de l’aide de son entourage est excessivement important, et représente
un atout énorme pour la possibilité d’obtenir justice et pour pour sa reconstruction (des
études scientifiques l’ont même démontré). Pour les enfants c’est encore plus vrai. Toutes
les étapes de la prise en charge, particulièrement judiciaire, vont être très difficiles pour
l’enfant victime, être soutenu et accompagné change tout !
Pour cela il est essentiel que les personnes de bonne volonté de l’entourage qui
veulent aider la victime, soient informées de la réalité des violences (comme nous
l’avons vu plus haut) et de leurs impacts psychotraumatiques, ainsi que des
mécanismes neuro-biologiques à l’œuvre (comme nous allons le voir). …. Suite 

Les commentaires sont clos.