Une sainte femme

Pendant mon enfance, j’ai passé toutes mes vacances chez la sœur de ma mère. A 6 ans, elle  m’a envoyée dans le lit de son mari, mon oncle.

Il m’a « touchée » puis violée jusqu’à environ 10 ans. Par ailleurs, jusqu’à 8 ans j’ai vécu chez ma grand-mère maternelle. Cette « sainte femme », c’est ainsi que tout le monde la désignait, s’est cru obligée de  nous «  purger » régulièrement, ma cousine et moi, en nous administrant des lavements sous le regard de mon grand-père (lui a violé ma cousine!)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *