La justice reste sourde

Grand- mère d’une petite fille subissant des attouchements de la part de son père. ( Avec signe physiologique et parole de l’enfant à l’appui) Malheureusement la justice reste sourde car la maman est séparé du père . Pourtant Jamais de vie commune avec le père! Une relation très courte elle tombe enceinte. Elle passe une grossesse seule. Lui a été reconnu et jugé coupable de violence aggravé à son encontre car il l’a frappé lorsqu’elle lui annonce sa grossesse. Malgré des droits négligé par le père durant deux années ou exercer de manière chaotique ce père qui ne paye pas…

Lire la suite

Cette nuit là…

2013 Je m’appelle N., j’ai 33 ans, et je vais essayer de vous raconter de quelle manière ma vie a un jour basculé au contact de fanatiques satanistes. Il me faut tout d’abord  vous donner quelques informations sur le déroulement de mon enfance dans le nord de la France, entouré de mon frère et de ma sœur ainés. Notre vie familiale était assez rude, entre un père alcoolique et une mère soumise, mais rien de réellement dramatique. Des choses positives, telles que la possibilité d’étudier ou d’avoir accès à l’art, apportaient un juste contrepoids à une impossibilité récurrente de communiquer…

Lire la suite

Précarité d’une maman d’enfant victime

il est compliqué de parler de mon enfant victime. Il n’a que 7 ans et demi. Cependant, mon témoignage me paraît bien nécessaire. Parce que les troubles, les conséquences s’étendent.   Je suis éducatrice. Devant les comportements dissociaux de mon enfant, avant même qu’il ne parle, j’avais pris contact avec le CMPEA, savoir ce qui le meurtrissait, comprendre pourquoi il était si violent.   A l’époque, j’avais un bon emploi. Je travaillais en CER (Centre éducatif renforcé, prise en charge de jeunes délinquants multi-récidivistes). Je gagnais environ 1800 euros net par mois. Lorsqu’il a parlé, je suis, peu après passée…

Lire la suite

Au moment de l’affaire Dutroux

À quel moment je suis sortie du déni ? A 38 ans, c’était au moment de l’affaire Dutroux, il y a eu pas mal d’articles qui ont décrit le prédateur sexuel et dans un article, dans la description de ce prédateur j’ai vu mon oncle et là, je me suis dit « oui, oui, c’est bien à moi que c’est arrivé, oui, c’est bien ça ! » et j’ai recollé les deux parties qui existaient en moi et que je ne voyais pas en fait. Les conséquences positives immédiates il n’y en a pas eu et à ce jour, j’ai 51 ans, je dirais…

Lire la suite

La pornographie dans mon enfance

Je viens à vous pour vous apporter mon témoignage en tant qu’ancienne victime d’inceste et d’actes pédophiles, et proche de victimes (2 cousines). J’ai été outrée en lisant l’article qui paraissait dans le « France Soir » intitulé « Du porno pour diminuer le nombre de viol » Comment peut-on dire, voir être affirmatif que la pornographie peut diminuer, voir empêcher un viol ? C’est aberrant de lire de telles absurdités, de telles ignominies, c’est immonde. J’ai grandi dans un milieu où les mœurs étaient légères, des échanges lors des soirées, projections de films pornographiques avec des amis finissant en partouzes. J’ai le souvenir lorsque…

Lire la suite

Affaire classée !

Mes deux filles ont été agressées pour la première fois au printemps 2009 par leur grand-père paternel alors qu’elles étaient âgées de 2 ans et demi et 4 ans. Elles étaient exceptionnellement pour 3 jours chez les grands parents. Leur grand-mère les a laissées seules dans le bain sous la garde du grand-père car elle voulait aller cuisiner. D’après la plus grande, voilà comment ça s’est passé :  » Papi voulait nous faire rire il nous disait, ma petite pomme, ma chéri, il jouait et il a sorti son zizi. Il n’arrêtait pas de toucher son zizi et d’un coup…

Lire la suite

c’était le héros de la famille

Je suis partie très tôt de la maison, je suis partie à dix-sept ans parce que je ne supportais plus cette cellule familiale , qui me faisait passer sans arrêt pour une folle, parce que tout ce que je disais c’était des mensonges, vu que je m’automutilais forcément, c’était signe que je n’étais pas bien, pas équilibrée, parfois, je ne mangeais pas, c’était pareil, dès que je faisais une colère… j’étais la folle de la famille qui dérangeait un peu tout le monde, donc, je suis vite partie. J’ai renoué un peu plus tard des relations avec mes parents et…

Lire la suite

Je cherchais à me faire du mal

La sexualité a été découverte par l’inceste, les images pornos, les films pornos… Après l’inceste, le sexe était une vraie obsession. C’était hallucinant. Je ne pensais qu’à ça, constamment, à chaque minute… Petit, lorsque j’étais à la garde de ma mère, je l’ai souvent vue et entendue avoir des relations sexuelles avec ses divers amants. Quand arriva la cinquième, la cata. Je commençai à avoir des désirs sexuels. Avec ce que j’ai vécu, je ne savais pas vers quoi m’orienter. Le pensionnat n’étant pas mixte. Il y eu quelques attouchements avec des camarades de classes. Je savais que ce n’était…

Lire la suite

Attaqué pour dénonciation calmonieuse

Je suis cité à comparaître le 27 septembre 2012 au Tribunal de P. par mon oncle, qui porte plainte contre moi pour dénonciation calomnieuse et réclame 20 000 euros de dommages et intérêts. Sa plainte fait suite à un courrier que j’ai adressé à ses frères et sœurs suite au décès par pendaison de mon frère, qui avait révélé avant sa mort avoir été abusé sexuellement par cet oncle. La disparition de mon frère est à l’origine de ma décision de sortir du silence qui m’enfermait dans une honte de coupable depuis plus de trente ans, ayant moi même été…

Lire la suite

Une sainte femme

Pendant mon enfance, j’ai passé toutes mes vacances chez la sœur de ma mère. A 6 ans, elle  m’a envoyée dans le lit de son mari, mon oncle. Il m’a « touchée » puis violée jusqu’à environ 10 ans. Par ailleurs, jusqu’à 8 ans j’ai vécu chez ma grand-mère maternelle. Cette « sainte femme », c’est ainsi que tout le monde la désignait, s’est cru obligée de  nous «  purger » régulièrement, ma cousine et moi, en nous administrant des lavements sous le regard de mon grand-père (lui a violé ma cousine!)

Lire la suite