Précarité d’une maman d’enfant victime

il est compliqué de parler de mon enfant victime. Il n’a que 7 ans et demi. Cependant, mon témoignage me paraît bien nécessaire. Parce que les troubles, les conséquences s’étendent.   Je suis éducatrice. Devant les comportements dissociaux de mon enfant, avant même qu’il ne parle, j’avais pris contact avec le CMPEA, savoir ce qui le meurtrissait, comprendre pourquoi il était si violent.   A l’époque, j’avais un bon emploi. Je travaillais en CER (Centre éducatif renforcé, prise en charge de jeunes délinquants multi-récidivistes). Je gagnais environ 1800 euros net par mois. Lorsqu’il a parlé, je suis, peu après passée…

Lire la suite

La pornographie dans mon enfance

Je viens à vous pour vous apporter mon témoignage en tant qu’ancienne victime d’inceste et d’actes pédophiles, et proche de victimes (2 cousines). J’ai été outrée en lisant l’article qui paraissait dans le « France Soir » intitulé « Du porno pour diminuer le nombre de viol » Comment peut-on dire, voir être affirmatif que la pornographie peut diminuer, voir empêcher un viol ? C’est aberrant de lire de telles absurdités, de telles ignominies, c’est immonde. J’ai grandi dans un milieu où les mœurs étaient légères, des échanges lors des soirées, projections de films pornographiques avec des amis finissant en partouzes. J’ai le souvenir lorsque…

Lire la suite

La psychanalyse à l’épreuve de la réalité de l’inceste

Prévenir les victimes d’inceste de certains aveuglements thérapeutiques par Vincent Caux Résumé : Le complexe d’Œdipe formulé par Freud évacue presque totalement la responsabilité des adultes dans la genèse des troubles psychiques. Un refoulement qui est toujours d’actualité dans les pratiques et les théories psychanalytiques fidèles à la théorie des pulsions. Cette façon de considérer les choses a amené beaucoup de psychanalystes à ignorer, voire masquer les abus réels subis par les enfants. La psychanalyse et les avancées thérapeutiques qu’elle a suscité durant le siècle dernier ont joué un rôle majeur dans la mise en lumière des traumatismes infantiles fondamentaux…

Lire la suite

Budget de soins pour une personne victime de faits de pédocriminalité dans le cadre d’une relation d’autorité.

Soins De Sante Je peux déjà esquisser à partir de dépenses réelles en psychiatrie (consultations à 100 euros, 1500 €) ou en psychologie (alentour de 50 à 75 euros : 240 X 50 = 12.000 €) quoique, en ce qui me concerne, comme je suis en situation précaire, j’ai bénéficié d’un traitement social à 2,50 euros de l’heure deux fois par mois durant quelques temps.  Mais c’est un privilège dont très peu « jouissent ».  Il y a les séances d’EMDR et le Kinésiologue (100 euros / heure, aussi : 20 X 100 = 2.000 €) puis tous les médocs durant dix ans …ou durant…

Lire la suite

L’EMDR

L’EMDR : une psychothérapie qui permet d’avancer Par le Dr François Louboff Les conséquences d’un traumatisme laissent les victimes souvent démunies. Se soigner ? Oui, mais comment et avec qui ? Quelle psychothérapie choisir ? Quelle que soit la thérapie, l’alliance thérapeutique est fondamentale. Le type de psychothérapie ne l’étant pas moins, je souhaite apporter à travers cet article des informations sur l’EMDR (« Eye movement desensitization and reprocessing ») afin d’aider les victimes d’abus sexuels à faire un choix éclairé quant à leur démarche thérapeutique. Appelée  actuellement « thérapie d’intégration neuro-émotionnelle par des stimulations bilatérales alternées », l’EMDR est une psychothérapie qui a fait son apparition…

Lire la suite

c’était le héros de la famille

Je suis partie très tôt de la maison, je suis partie à dix-sept ans parce que je ne supportais plus cette cellule familiale , qui me faisait passer sans arrêt pour une folle, parce que tout ce que je disais c’était des mensonges, vu que je m’automutilais forcément, c’était signe que je n’étais pas bien, pas équilibrée, parfois, je ne mangeais pas, c’était pareil, dès que je faisais une colère… j’étais la folle de la famille qui dérangeait un peu tout le monde, donc, je suis vite partie. J’ai renoué un peu plus tard des relations avec mes parents et…

Lire la suite

Je cherchais à me faire du mal

La sexualité a été découverte par l’inceste, les images pornos, les films pornos… Après l’inceste, le sexe était une vraie obsession. C’était hallucinant. Je ne pensais qu’à ça, constamment, à chaque minute… Petit, lorsque j’étais à la garde de ma mère, je l’ai souvent vue et entendue avoir des relations sexuelles avec ses divers amants. Quand arriva la cinquième, la cata. Je commençai à avoir des désirs sexuels. Avec ce que j’ai vécu, je ne savais pas vers quoi m’orienter. Le pensionnat n’étant pas mixte. Il y eu quelques attouchements avec des camarades de classes. Je savais que ce n’était…

Lire la suite

j’ai toujours eu la phobie des enfants

A titre personnel j’ai toujours eu la phobie des enfants. J’ai toujours été très mal à l’aise. Ça a commencé avec ma petite soeur. Je n’osais pas l’approcher, ni la toucher. A l’époque je ne comprenais pas pourquoi. Je pensais que c’était dû à sa fragilité, sa petitesse. Je me méfiais de son comportement. Je pensais que le mien vis à vis d’elle était normal. A mon adolescence, ce fut encore pire. J’évitais littéralement tout ce qui pouvait ressembler de près ou de loin à un enfant. Par exemple, croiser un enfant dans la rue me donnait un sentiment de…

Lire la suite

Maman Zorro

D’abord je me suis dit jamais d’enfant! Pas dans ce monde et je ne suis pas capable. Et puis, j’ai rencontré le père de mon fils et pour lui j’ai accepté d’avoir un enfant. Il y a 24 ans. J’ai rêvé de cet enfant mais lorsque j’ai su que j’étais enceinte, j’ai paniqué et je me suis scarifié. J’étais effondrée parce que tout le monde pouvait voir que j’avais « péché » (j’avais 26 ans et je vivais avec le père de mon fils!) Je voulais cet enfant mais je ne voulais pas être enceinte, je ne voulais pas que mon intimité…

Lire la suite