Mon corps ne me plait jamais

Je sais que j’ai longtemps alterné les périodes de boulimie et d’anorexie. L’anorexie, quand j’étais dans mes périodes de boulimie sexuelle (et il fallait que je plaise à tout prix !), la boulimie lors des périodes d’anorexie sexuelle (pour surtout ne pas plaire et qu’on me fiche la paix !) Ce corps, je ne l’aime pas ! Mince, normale, ronde, peu importe, il ne me plait jamais, c’est quelque chose d’encombrant. Me passer de la crème c’est l’enfer ! Je ne vois que mes défauts, ça me dégoute.

Je suis sans cesse entrain de me gratter, de m’écorcher, de me mutiler l’air de rien, c’est plus fort que moi, c’est comme si ça me calmait.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *